Bougies HOPI

Relaxation profonde et fascinante.

Les bougies HOPI ®, une bonne vieille méthode transmise par les Anciens pour votre Hygiène et votre Bien-être.

Autrefois, les Indiens Hopi utilisaient cette technique ancestrale pour se régénérer.

Aujourd’hui, ces petites bougies d’oreille creuses sont utilisées dans de nombreux pays par des adeptes des médecines douces.

Principe de fonctionnement de la bougie Hopi

Les bougies creuses Hopi sont composées de cire d’abeille naturelle et contiennent une mèche en coton. La première extrémité de la bougie s’introduit à l’entrée du conduit auditif, et la seconde est allumée. En brûlant, la flamme produit un effet cheminée : l’air froid contenu dans la bougie est chauffé, il monte donc à l’intérieur du cylindre, ce qui crée une légère dépression à la base de la bougie et donc dans l’oreille.

Les impuretés, et notamment les excès de cérumen (ou même les bouchons de cérumen) sont ramollis par la chaleur et aspirés à l’extérieur de l’oreille. Si, par curiosité, on coupe la bougie après la séance, on retrouve ces déchets à l’intérieur de la bougie, mélangés à la cire fondue. Un moyen bien plus efficace que les cotons-tiges (d’ailleurs déconseillés par les médecins ORL) pour débarrasser les oreilles de leurs sécrétions cireuses !

Une séance de bougies Hopi va permettre :

– de dégager les sinus

– de supprimer les acouphènes

– de drainer le canal lacrymal

– d’agir sur certaines migraines

– de faire disparaître certains vertiges

– de provoquer une détente profonde

– de régler certains problèmes auditifs

– d’améliorer l’équilibre

Autre avantage, bien-être et de relaxation

Le dégagement des oreilles, des sinus et de la tête s’accompagne d’une relaxation intense et harmonieuse ainsi que d’un effet apaisant permettant une véritable séance de ressourcement.

Les bougies Hopi s’utilisent donc pour l’hygiène des oreilles, une fois par mois en moyenne, mais elles sont aussi conseillées en cas d’otite, d’acouphènes, de migraines, de sinusite, de surdité légère et passagère (souvent causée par un bouchon de cérumen) mais également pour un état grippal, du stress, des enfants agités, des personnes exposées aux bruits… Elles peuvent être appliquées aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant.

Cette technique s’inscrit parfaitement dans une démarche globale de santé du naturopathe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *